PARTI SOCIALISTE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 8 février 2015

Elections départementales, la campagne est lancée!

Réunions de travail, rencontres avec les clichois dont beaucoup ont signé le comité de soutien., débats et explications sur cette nouvelle assemblée sont au programme



samedi 7 février 2015

Election départementale

Elections départementales: les candidats présentés par le Parti Socialiste

mercredi 7 janvier 2015

TOUS CHARLIE


A Clichy comme partout en France et dans le monde, nous avons pris connaissance de la sauvagerie barbare qui a provoqué à l’heure actuelle de nos informations, déjà 12 victimes. Les plus hautes autorités de l’Etat dont le Président de la République François HOLLANDE, les Chefs d’Etat étrangers, et les responsables politiques ont su réagir avec la plus grande fermeté. Déjà au cours de ces derniers mois, des otages dont de nombreux journalistes, ont perdu la vie parce qu’ils faisaient leur métier. Cette fois–ci c’est sur notre territoire même que la liberté de la presse est mise en péril par des actes criminels contre des journalistes de talent qui ont aussi fait perdre l

Lire la suite...

jeudi 1 janvier 2015

BONNE ANNEE A TOUS LES CLICHOIS

mercredi 31 décembre 2014

Affaires Balkany:le curieux silence de Rémi Muzeau

On ne peut pas compter sur ses amis ! Pas un mot de son suppléant pour manifester son soutien à Patrick Balkany, malmené par la justice dans une longue liste de mises en causes !

Pourtant ils avaient l’air de bien s’entendre, comme en témoignent le choix de Muzeau comme suppléant et la campagne menée ensemble pour les législatives.

P. Balkany n’avait pas non plus hésité à envoyer à Clichy un « conseiller », les méchantes langues disent même un tuteur, un certain Jean Pierre Aubry, souvent présent dans la permanence clichoise de l’UMP, par ailleurs aussi permanence du député. Le même Aubry est présenté comme l’ami et l’homme de confiance du député.

Le député ne respecte pas la loi

Mais voilà que deux des acteurs de cette mauvaise pièce , messieurs Balkany et Aubry, sont mis en cause par la justice pour des faits communs et sont frappés par une interdiction de se rencontrer ; une avalanche d’articles de presse relatent comment ils ont bafoué la loi en se rencontrant , photo à l’appui, au moins une fois, voire plus disent certains.

Le silence assourdissant de Muzeau

Le troisième homme, le suppléant Muzeau, qui devrait le premier être choqué que son député ne respecte pas la loi, est étrangement silencieux. Et pourtant les occasions n’ont pas manqué, si on en croit le dossier publié en particulier par le journal « Le Monde », de se désolidariser ou au moins de s’interroger.

Qu’attend donc M. Muzeau ?

samedi 22 novembre 2014

Le tribunal correctionnel de Nanterre prononce la relaxe pour Gilles Catoire

Relaxé par le Tribunal correctionnel de Nanterre, j’engage le combat pour obliger l’UMP à tourner la page de l’affairisme en écartant le tandem Balkany-Muzeau qui fait honte à notre circonscription

Le Tribunal correctionnel de Nanterre vient de confirmer que j’étais un élu intègre en me relaxant dans une procédure qui trainait depuis 2008, concernant l’attribution d’un marché de la Ville de Clichy. Hier, l’UMP spéculait beaucoup sur mon éventuelle condamnation : elle en sera pour ses frais. Quand des politiques de gauche sont concernés par des procédures judiciaires, ils démissionnent. Mais ce n’est pas le cas à droite ! Il ne se passe pas une semaine sans que l’on apprenne des informations nouvelles et des révélations sur le train de vie de Balkany et ses modes de financement, qui font l’objet d’investigations judiciaires multiples. Ce qui oblige son suppléant Muzeau à raser les murs.

L’UMP tente de faire oublier le cas de Balkany, toujours membre du groupe UMP à l’Assemblée nationale. J’ai l’intime conviction que si les électeurs avaient eu connaissance de toutes ces révélations, j’aurai gagné en 2012 les élections législatives dans la 5ème circonscription des Hauts-de-Seine, dont le résultat était très serré. Le tandem Balkany-Muzeau fait honte aux citoyens. Ils doivent maintenant démissionner !

Je suis plus déterminé que jamais à mener le combat politique pour obliger la droite à tourner la page de l’affairisme lors les prochaines échéances électorales, parmi lesquelles une possible législative partielle dans la 5ème circonscription des Hauts-de-Seine que nous préparons très sérieusement.

lundi 3 novembre 2014

Les militants socialistes et les élus de gauche reçoivent le soutient des responsables départementaux du PS

Le premier secrétaire Philippe Sarre, accompagné de Jean André Lasserre et Xavier Iacovelli, élus du département, n'en revient toujours pas; sanctionner le maire et son équipe , auxquels rien n'est reproché, pour les "fautes graves" commises par les candidats arrivés en position 2 et 3 dépasse l'entendement.
Lors de cette présence sur le marché, de nombreux clichois sont venus chercher des explications et s'informer des voies de recours face à une mesure pour le moins surprenante.

mardi 28 octobre 2014

Elections municipales de Clichy et d'Asnières: Le Parti Socialiste des Hauts-de-Seine saisit Christiane Taubira

Philippe SARRE premier secrétaire de la fédération des Hauts de Seine du Parti Socialiste

La Fédération du Parti Socialiste des Hauts-de-Seine a vivement réagi dès l’annonce des décisions du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise, concernant le rejet du recours de Sébastien Piétrasanta à Asnières et l’annulation de l’élection à Clichy-la-Garenne.

Dans le premier cas, les éléments portés à la connaissance du tribunal sont jugés par lui comme n’étant pas susceptibles de façon certaine de modifier les résultats du scrutin, alors même que l’écart final n’est que de 70 voix.

Dans le deuxième cas, pour Clichy, l’annulation est prononcée au motif que l’écart entre les candidats Muzeau et Catoire n’est que de 1,56%. De plus, le juge fait droit aux demandes de M. Schuller et de M. Muzeau, qui sont reconnus par ce même jugement avoir commis, l’un et l’autre, des fautes graves, et alors qu’aucun des griefs avancés par M. Muzeau n’a été reconnu contre Gilles Catoire.

Le Premier Secrétaire du Parti Socialiste des Hauts-de-Seine s’étonne du fait que ces deux décisions aient été prononcées par un tribunal dont le président présente un parcours politique très marqué : attaché parlementaire de Franck Borotra (1986 - 1987), chef de cabinet du président du Conseil Général des Yvelines (1994 – 1999), chef de cabinet du ministre de l’industrie (1995 - 1997), conseiller municipal UMP de Vélizy-Villacoublay (2001 - 2004).

« Le rapprochement entre le caractère manifestement excessif des décisions prises et le profil politique du juge ayant prononcé les dites décisions nous interroge », explique Philippe Sarre. « Sans attendre une intervention de sa part sur ce qui n’est pas de son ressort, j’ai cru bon de porter ces éléments à la connaissance de la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Il en va de l’impartialité des décisions de justice et du respect de la démocratie. »

Alors qu'aucun grief n'est retenu contre moi et les membres de ma liste, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé l'élection municipale en raison de prétendues manœuvres délibérées de Rémi Muzeau et Didier Schuller qu'il qualifie de graves.

Gilles Catoire:

Alors qu'aucun grief n'est retenu contre moi et les membres de ma liste, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé l'élection municipale en raison de prétendues manœuvres délibérées de Rémi Muzeau et Didier Schuller qu'il qualifie de graves. Je défendrai donc la sincérité du scrutin et de mon élection comme maire de Clichy devant le Conseil d'état.

Dans son jugement rendu ce jour, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise considère qu'aucune irrégularité ne peut être imputée à la liste que j'ai conduite aux élections municipales. Les élections sont annulées en raison des seules prétendues manœuvres des deux candidats perdants arrivés en 2ème et 3ème position : Rémi Muzeau et Didier Schuller.

Le tribunal a estimé que ces prétendues manœuvres, liées aux querelles d'investitures des trois partis de droite (UDI-UMP-Modem), avaient eu pour Didier Schuller "un caractère délibéré et massif" et pour Rémi Muzeau " un caractère délibéré et d'une particulière gravité".

Le tribunal administratif n'a pas suivi les conclusions du rapporteur public qui avait estimé que les irrégularités des deux candidats de droite se compensaient. Le tribunal reçoit donc la protestation d’un requérant, pourtant lui-même à l’origine de manœuvres d’une « particulière gravité ».

Avec ma liste, je défendrai devant le Conseil d'état la sincérité du scrutin afin que ces prétendues manœuvres ne remettent pas en cause l'expression du suffrage universel qui a voulu ma réélection comme maire de Clichy.

L'équipe que j'ai mise en place depuis mars 2014 maîtrise les dossiers et est présente sur le terrain à l'écoute des Clichois.

Je suis déterminé à agir avec mon équipe municipale et tous ceux qui veulent travailler avec nous, pour préserver les Clichois des prétendues manœuvres de ces opposants, sanctionnées par le tribunal, avec lesquelles mon équipe et moi-même n'avons rien à voir.

J'en appelle donc à tous les Clichois attachés au respect fondamental de la démocratie à se rassembler pour épargner à notre ville le déclassement politique qu'elle ne mérite pas.

Je suis déterminé à ce que notre calendrier de travail ne subisse aucun retard, conformément au mandat que nous ont donné les Clichois. C'est pourquoi, nous travaillons actuellement à préparer notre budget pour qu'il soit voté très prochainement.

lundi 13 octobre 2014

Convention fédérale du Parti Socialiste des Hauts de Seine.Objectif: préparer les Etats Généraux

Symboliquement, c'est le préau de l’école Jean Jaurès qui a été le cadre de cette rencontre L'assemblée studieuse s'est partagée entre trois ateliers,autour chacun d'un thème de débat La politique économique, la réforme des rythmes scolaires, la mis en place de Paris Métropole ont donné lieu à des échanges approfondis , qui se sont achevés par un pot amical.
Les comptes rendus seront mis en ligne par la fédération socialiste des Hauts de Seine.

mercredi 25 juin 2014

Les insultes de monsieur Balkany, approuvées par monsieur Muzeau

Monsieur Balkany, mis en cause dans des affaires multiples, tenterait-il de faire diversion?
Tout d'abord, monsieur et madame font preuve d'un manque de civisme en refusant d'appliquer la loi sur les rythmes scolaires alors que toutes les autres communes s'affairent pour leur mise en place.Où irions nous si, suivant l'exemple de quelqu'un qui ne respecte pas sa fonction de parlementaire, chacun n’appliquait que les lois qui l'arrangent?Il faut peut être lui rappeler qu'il s'agit là d'un délit...
Deuxième diversion, des propos malsonnants tenus en plein Conseil municipal par le maire de Levallois, traitant Clichy de "poubelle". Or comment appelle-t-on le contenu d'une poubelle?déchets, détritus, ordures,... le vocabulaire ne manque pas, mais une petite analyse nous fait pénétrer dans la "pensée" de l'auteur. les déchets, il faut les détruire, quelquefois les recycler...
Monsieur Balkany, soutenu par monsieur Muzeau, son suppléant clichois, livre enfin le fond de sa pensée:s'emparer de Clichy, en chasser les habitants indésirables vers d'autres banlieues selon le modèle appliqué à Levallois.
Julien Perez,adjoint au maire et porte-parole de la ville, a réagi à ces propos offensants:

Balkany ignore tout de Clichy. Il ne sait pas que la ville ne bénéficie pas du fonds de péréquation nationale, mais y contribue à hauteur de 2,7 M€ par an »,...« Balkany n'a mis qu'une seule fois les pieds à Clichy, et c'était pour remettre en selle son suppléant Rémi Muzeau, qui a complètement déserté la vie locale depuis les dernières municipales », ajoute l'élu qui demande à l'intéressé de sortir de son silence pour connaître son avis sur les déclarations « qui laissent penser que les Clichois sont des déchets ».

Quand à monsieur Muzeau, il dévoile peu à peu son vrai projet; vider la poubelle...La mixité sociale les dérange!

mardi 24 juin 2014

P.Balkany traite Clichy de "poubelle".Que pense monsieur Museau, son suppléant?

Propos tenus par monsieur Balkany lors du Conseil municipal du 23 juin dernier:

Après les explications détaillées du directeur de la communication de la ville sur les missions effectuées par Bygmalion - l'intervention de l'agence aurait notamment permis de donner plus de visibilité à Levallois sur les réseaux sociaux -, c'est sur un autre chiffre que les esprits se sont échauffés. Celui de la péréquation, à savoir les 25 M€ que Levallois verse dans le pot commun pour réduire les inégalités entre les collectivités. « Vous criez au scandale pour 190 000 €, mais vous ne dites rien quand vos amis socialistes prennent l'équivalent de la totalité de la taxe d'habitation des Levalloisiens pour le donner à des villes PS, comme Clichy, qui sont des poubelles »


Ce monsieur semble oublier qu'il est aussi député de Clichy-Levallois. Non seulement il ne s'est est jamais occupé, mais voilà qu'aujourd'hui il se lache et exprime vis à vis de notre commune ses véritables sentiments: le mépris et l'injure.
Ceci dit, si monsieur enrage d'être obligé à un geste de solidarité (sans doute un gros mot pour lui?), il fait semblant d'ignorer que Clichy est aussi mise à contribution pour plusieurs millions d'euros.
Mis en cause dans de multiples affaires, monsieur Balkany perdrait-il son sang-froid?

samedi 14 juin 2014

Le Grand Paris devient une réalité pour les clichois

jeudi 1 mai 2014

Les délégations de la nouvelle équipe municipale

Chaque élu se voit confier des fonctions et des responsabilités au service des clichois.N'hésitez pas à les contacter! (voir le Clichy Mag pour les contacts)

  • Jean-Pierre AUFFRET, 1er adjoint :Finances, Affaires générales, Etat civil, Elections, Marchés publics
  • Catherine BEREGOVOY COTTINEAU, 2ème adjointe :Solidarité – Personnes âgées – Centre Communal d’Action Sociale

Secondée par :

  • - Corinne PICCA, conseillère municipale déléguée à la Famille – Petite Enfance
  • - Marion GARNIER, conseillère municipale déléguée à la Santé
  • - Roberte DUMAS MARGUERY, conseillère municipale déléguée au Handicap
  • - Nicolas MONQUAUT, 3ème adjoint :Culture – Patrimoine historique
  • Catherine ALFARROBA, 4ème adjointe :Développement économique – Développement urbain des entreprises – Politique de la Ville – Maison du Droit

Secondée par :

  • - Samia LOUAKI, conseillère municipale déléguée à l’Accès et égalité des droits – Citoyenneté
  • - Corinne GAUDRE, conseillère municipale déléguée au Droit des Femmes
  • Réda BELHOUCHAT, 5ème adjoint :Espaces publics – Déplacements – Sécurité publique/Prévention – Propreté – Démocratie locale

Secondé par :

  • - Patrick VIE, conseiller municipal délégué aux Moyens logistiques – Garage
  • - Régis LANG, conseiller municipal délégué à la Voirie – Eclairage public – Assainissement – Réseaux
  • - Ansoumany SYLLA, conseiller municipal délégué aux Bâtiments publics
  • - Ludovic PLANTE, conseiller municipal délégué aux Déplacements – Transition énergétique
  • Danielle RIPERT, 6ème adjointe :Programmation pluriannuelle des équipements publics - Sports
  • Manuel ALLAMELLOU, 7ème adjoint :Vie associative – Economie Sociale et Solidaire – Nouvelles Technologies – Relations internationales – Devoir de mémoire – Anciens combattants
  • Michelle PAGES, 8ème adjointe :Commerce – Artisanat – Personnel communal
  • Julien PEREZ, 9ème adjoint :Urbanisme – Intercommunalité – Communication
  • Samia IDRI, 10ème adjointe :Education – Caisse des Ecoles

Secondé par :

  • - Clotilde VEGA RITTER, conseillère municipale déléguée à la Relation avec les Collèges, les Lycées et les Universités – Formation permanente
  • - Philippe CARON, 11ème adjoint :Temps Libre – Activités de vacances – Animations périscolaires
  • Monique DHUIN, 12ème adjointe :Habitat – Logement
Secondée par :
  • - Jean-Luc BRACHET, conseiller municipal délégué à la Gestion urbaine de proximité – Hygiène et Sécurité
  • Rodolphe OPPENHEIMER, 13ème adjoint :Médiation – Laïcité – Guichet unique
  • Fatma RABIAI MEZAACHE, 14ème adjointe de quartier :Quartier Beaujon – Valorisation des Berges de Seine
  • Serge BERNARD, 15ème adjoint de quartier :Quartier Porte de Clichy/Centre Ville – Ecologie – Espaces Verts – Transition énergétique
Secondé par :
  • - Ludovic PLANTE, conseiller municipal délégué aux Déplacements – Transition énergétique
  • Lynda BELHADI, 16ème adjointe de quartier
  • Quartier Victor Hugo-Gambetta – Promotion du Tourisme – Convivialité
  • Abderrahmane ACHIBANE, 17ème adjoint de quartier :Quartier Bac d’Asnières-Fournier-Pasteur-Neuilly – Emploi – Jeunesse

Secondé par :

  • - Kandji GUIDIALA, conseillère municipale déléguée Jeunesse – Insertion

CEREMONIE DU SOUVENIR: VOICI 21 ANS QUE PIERRE BEREGOVOY NOUS A QUITTE


Avec une journée d'avance, les amis de Pierre BEREGOVOY entouraient Catherine Beregovoy-Cottineau et les siens , devant l'immeuble dans lequel la famille a vécu de nombreuses années . Avec sobriété et beaucoup d'émotion, la fille de Pierre Beregovoy a évoqué les souvenirs des années passées là, avant le départ pour Nevers ou il a été député-maire jusqu'à sa tragique disparition. Gilles Catoire, a évoqué le souvenir du camarade socialiste, participant à la vie politique locale , en même temps qu'il jouait un rôle prépondérant dans la préparation de la victoire de 1981. Bernard Emshwiller, doyen de la section socialiste de Clichy, était accompagné de Réda Belhouchat pour déposer la gerbe du souvenir.

lundi 7 avril 2014

Vendredi 4 avril: élection du maire et désignation des adjoints au maire


4 AVRIL 2014 ELECTION DU MAIRE ET DES ADJOINTS par psclichy92

liste_adjoints.png

vendredi 4 avril 2014

ELECTION DU MAIRE ET DES ADJOINTS

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 : RESULTATS DU 2ème TOUR


lundi 17 mars 2014

Le quartier Victor Hugo-République

- page 2 de 4 -