PARTI SOCIALISTE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

"Un bouclier républicain pour protéger les Clichois et projeter Clichy dans l'avenir"

Déclaration après mon investiture comme premier des Socialistes aux élections municipales de mars 2014 à Clichy

A l’issue du vote du jeudi 10 octobre, je suis investi comme premier des socialistes de Clichy afin de mener la campagne municipale de mars 2014 avec 132 voix sur 136 votants, en progession par rapport aux législatives de l’an dernier.

Le travail que j’ai mené depuis que je suis maire a permis de transformer la ville en profondeur, tout en gardant son identité. Vous pouvez le constater en vous promenant dans les rues de Clichy.

Je tiens à me projeter dans l’avenir. Il y a de nombreux projets en cours que je souhaite mener à bien pour continuer la transformation de Clichy notamment dans les secteurs stratégiques : la Porte de Clichy, la Porte Pouchet, le Bac d'Asnières, le secteur Beaujon Berges-de-Seine. J’ai fait partie de ceux qui ont lancé le projet du Grand Paris et je veux mettre Clichy au coeur de sa dynamique en m’investissant dans la gouvernance future de la Métropole parisienne pour faire bénéficier Clichy des projets d’envergure, comme l’arrivée de la ligne 14 du métro ou la construction du Palais de Justice.

Clichy est aujourd'hui en plein développement économique et mon action a permis le maintien et le développement de grands groupes mais aussi l’essor de PME créatives dans les nouvelles technologies, le développement durable, la culture, la mode, … Clichy s'appuie aussi sur la diversité de ses talents qui existent dans tous les domaines.

C'est cette image de notre ville que j'entends incarner dans cette campagne. Il est évident que tout le déballage médiatique qui nous arrive de l'extérieur depuis quelques temps n'a rien à voir avec l'histoire et la réalité du Clichy d'aujourd'hui. Il y a une volonté de nous ramener 20 ans en arrière,dans une période révolue. Je découvre avec stupéfaction que tout ce qui a été publié récemment révèle un niveau de pratiques sordides pour ne pas dire « mafieuses », qui m’indigne totalement. Toutes ces révélations doivent être mises entre les mains de la Justice.

Beaucoup de Clichois ont réagi hier aux propos de Didier Schuller pour qui, « on ne peut pas croire à la parole d’un escroc ». Il a vraiment tout dit ! Les Clichois se posent la question de savoir pourquoi il est revenu pour faire de notre ville le terrain de ses règlements de compte avec ses alliés d’hier, en prenant les Clichois en otage. Il est à craindre que cet étalement de toutes ces « ordures » profite surtout au Front National, que nous combattrons aussi ici à Clichy.

Notre ville n'a pas besoin de cela et les Clichois ont d'autres perspectives pour leur avenir.

Avec mon expérience, ma connaissance et mon amour pour notre ville, j’incarne la dynamique qui nous permettra de constituer ensemble, un bouclier républicain afin de protéger les clichois d’une aventure désastreuse, et la volonté de saisir ensemble toutes les chances qui s’offrent à nous pour projeter Clichy dans l’avenir.

L'expérience m'a appris que je ne serais pas épargné d'attaques personnelles et de campagnes de calomnies. Mais je vous le promets, je n’ai pas empoisonné Napoléon à Sainte-Hélène et je n'ai pas tiré sur Kennedy à Dallas. Je reste serein et prêt à mener une campagne digne pour mobiliser et répondre aux attentes des Clichois, sur les sujets qui les intéressent : l'amélioration de leur vie quotidienne et de leur cadre de vie, l'emploi, le logement, les services publics de proximité tout en nous projetant ensemble dans l'avenir.

J'en appelle aux représentants des forces de Gauche et aux Démocrates pour que chacun laisse de côté les querelles subalternes et les susceptibilités, pour que tous ensemble, nous puissions assurer la protection des plus humbles et préserver nos valeurs citoyennes à Clichy. - See more at: http://gillescatoire.fr/un-bouclier-republicain-pour-proteger-les-clichois-et-projeter-clichy-dans-l-avenir#sthash.vf6jQfPt.dpuf

Publié le samedi 23 novembre 2013 par redacteur